Depuis quelques années de cela, les logiciels Open Source ont fait leur apparition. Ils ont depuis beaucoup évolué et ne font que gagner le marché d’année en année. Mais comme tous les autres logiciels, ils sont confrontés à plusieurs obstacles leur barrant la route. Mais, ils font de leurs mieux pour y remédier et gagner tout le marché.

Qu’est ce que la philosophie Open Source ?

Le concept de l’open source a vu le jour comme bien d’autres concepts avec l’avènement de Linux. Le concept de l’open Source tire son existence dans le besoin de préserver la liberté des utilisateurs sur le net. De plus, avec l’évolution de l’informatique et les avantages qu’offre le net, bon nombre de succursales et de gouvernements ont tendance à vouloir en tirer profit tout en régulant ou en exploitant les potentialités de ce dernier. C’est dans l’optique de lutter contre ça que tend la philosophie de l’Open Source. Elle cherche donc à produire des logiciels, de processus et du contenu ayant aucun lien économique. Cela fait que le créateur du logiciel garde la propriété intellectuelle de sa création, et n’y tire aucunes dividendes économiques. De plus, il permet à d’autres développeurs ou créateurs d’apporter des modifications à son logiciel tout en l’améliorant à plusieurs niveaux. Cela permet sur le long-terme d’encourager le développement et l’innovation technologique en dehors du champ d’action des grosses entreprises et corporations.

Les obstacles de la philosophie Open Source

Comme tout projet, la philosophie de l’Open Source se voit confronter à bien des obstacles dans son exécution. De plus, on remarque que l’Open Source s’éloigne un peu plus de l’éthique du logiciel libre. Même si les deux expressions font référence à la même catégorie de logiciel, elles demeurent tout de même différentes en considérant leurs valeurs fondamentales. De plus, le concept d’Open Source est une procédure de développement tandis que le logiciel libre est beaucoup plus comme un mouvement de société. La philosophie de l’Open Source prévoit seulement les enjeux pratiques, en tant que performance. De ce fait, elle considère les logiciels non libre comme des solutions sous-optimales aux problèmes rencontrés. L’un des obstacles les plus important à la philosophie de l’Open Source est l’idée qu’on se fait du logiciel Open source et du logiciel libre. Généralement, l’Open Source soutient des critères moins stricts que ceux du logiciel libre. De plus, il faut reconnaître que les logiciels Open Source sont des logiciels Libres, même s’il en existe des exceptions. Mais, l’inverse n’est pas le cas. Néanmoins, les logiciels Open Source essaient de jour en jour de gagner le marché et de remplacer les logiciels payants afin d’offrir une plus grande liberté aux utilisateurs et entreprises. Mais ce n’est pas chose facile, et ils se voient confronter à plusieurs problèmes.